Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "Je ne vous ai pas menti", affirme Alexandre Benalla lors de sa seconde audition devant la commission d'enquête du Sénat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Plusieurs mois après avoir été interrogé une première fois pour des violences commises sur des manifestants, Alexandre Benalla a dû être auditionné à nouveau devant les sénateurs sur l'affaire des passeports diplomatiques.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron a assuré que ses passeports lui ont été restitués en octobre, soit bien après son licenciement. 

Alexandre Benalla s'est défendu, lundi 21 janvier, devant la commission des lois du Sénat, d'avoir menti au sujet de ses passeports diplomatiques. Lors de sa précédente audition devant cette même commission, le 19 septembre, l'ex-homme de confiance d'Emmanuel Macron avait déclaré que ses documents d'identité se trouvaient alors probablement à l'Elysée.

>> DIRECT. Suivez l'audition d'Alexandre Benalla devant la commission d'enquête du Sénat

Passeports non désactivés rendus en octobre 2018

"Je ne vous ai pas menti le 19 septembre, lorsque je vous ai dit que mes passeports étaient à l'Elysée", a déclaré "solennellement" et sous serment l'ancien adjoint au chef de cabinet. "Je les ai restitués dans le courant du mois d'août 2018" et "ces passeports m'ont été rendus à nouveau, alors que j'avais été contacté par un membre de l'Elysée (...), début octobre 2018", a-t-il précisé, sans donner l'identité du salarié de l'Elysée auquel il faisait allusion.

"On m'a fait savoir que ces passeports n'étaient pas désactivés, sinon je n'aurais pas voyagé avec ces passeports", a encore dit Alexandre Benalla. "Et je reconnais là une faute de ma part, un manque de discernement peut-être."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.