Affaire Bayou : l'avocate du député EELV dénonce "l'instrumentalisation du juste combat contre les violences sexuelles et sexistes à des fins politiques"

Publié Mis à jour
Conf Bayou
Article rédigé par
France Télévisions

L'avocate s'est exprimée lors d'uneconférence de presse à Paris, quelques heures après l'annonce de la démission de Julien Bayou de son poste de secrétaire national d'EELV.

La cellule d'enquête sur les violences sexuelles et sexistes d'Europe-Ecologie-Les Verts, saisie au mois de juillet après des accusations de violences psychologiques contre Julien Bayou, est "disqualifiée à ce stade", a déclaré ce lundi 26 septembre l'avocate du député, Marie Dosé. L'avocate s'est exprimée lors d'une conférence de presse à Paris, quelques heures après l'annonce de la démission de Julien Bayou de son poste de secrétaire national d'EELV.

Marie Dosé, a ainsi décrit une "séparation très douloureuse", en novembre dernier, et affirme qu'il a été la cible "de pressions, de chantage ainsi que de menaces" de la part de son ex-compagne. Celle-ci ne s'est jamais exprimée publiquement – la députée EELV Sandrine Rousseau avait assuré de son côté qu'elle lui a fait le récit d'un comportement "de nature à briser la santé morale des femmes". "Julien Bayou est présumé coupable d'accusations rendues publiques dont il ne sait rien et dont il ne peut pas se défendre", a ainsi déploré, promettant que le député s'exprimerait "dans les prochains jours".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.