Violences faites aux femmes : Julien Bayou démissionne de ses fonctions de secrétaire national d'EELV après les accusations d'une ex-compagne

Le député écologiste a publié un communiqué lundi matin dans lequel il annonce également qu'il quitte la présidence de son groupe à l'Assemblée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Julien Bayou, le 17 mai 2022 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

"J'ai annoncé ce matin aux adhérent-es d'Europe Ecologie-Les Verts ma démission." Accusé de violences psychologiques par une ex-compagne, Julien Bayou annonce dans un communiqué, lundi 26 septembre, sa démission de ses "fonctions de secrétaire national" du parti écologiste. Il écrit aussi qu'il annoncera "aujourd'hui" sa "démission de la présidence du groupe écologiste à l'Assemblée nationale". Il s'était déjà mis en retrait de ce poste depuis le 20 septembre. En revanche, il assure que "cela ne remet en question ni (s)on mandat de député, ni (s)on engagement présent et à venir".

Dans ce communiqué, il dénonce une situation "intenable". "Je suis accusé de faits qui ne me sont pas présentés, dont mes accusateurs-ices disent qu'ils ne sont pas pénalement répréhensibles, et dont je ne peux pour autant pas me défendre puisqu'on refuse de m'entendre", affirme encore Julien Bayou. Il précise qu'il tiendra une conférence de presse à 16 heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences faites aux femmes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.