Économie : la Poste et CNP Assurances se marient

Alors que le courrier est en voie de disparition, le gouvernement a peut-être trouvé une solution pour assurer un avenir à La Poste, en la rapprochant de CNP Assurances.

Voir la vidéo
France 3

C'est officiel depuis ce 30 août au matin : La Poste se lance dans l'assurance. L'objectif est de se diversifier alors que le nombre de courriers baisse régulièrement depuis dix ans, passant de 18 milliards de lettres à 11 milliards. Actuellement, La Poste mise sur le plein développement du marché des colis, qui, grâce à l'essor du commerce en ligne, augmente de 6 % par an. C'est aujourd'hui un quart du chiffre d'affaires du groupe, même s'il s'est diversifié ces dernières années en proposant du service à la personne.

"La Poste restera un grand service public national"

La rentabilité n'étant pas au rendez-vous, renforcer la banque et l'assurance serait la clé, à condition de modifier la loi Pacte, qui arrive en débat à l'Assemblée nationale. Ce jeudi matin, Bercy s'est empressé de rassurer : "La Poste restera un grand service public national et une entreprise 100 % public", a ainsi assuré Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances. Le gouvernement veut créer un grand pôle financier public. La Caisse des Dépôts deviendrait alors l'actionnaire majoritaire de La Poste, puis d'ici à la fin 2019, le groupe postal prendrait le contrôle de CNP Assurances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bureau de poste à Lille, le 10 septembre 2013.
Un bureau de poste à Lille, le 10 septembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)