Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Sarkozy sur écoute : pour Guaino, "on se dirige vers le totalitarisme"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
EUROPE 1
Article rédigé par
France Télévisions

Le député UMP, proche de l'ancien chef de l'Etat, défend l'ancien président après sa longue et virulente tribune dans "Le Figaro".

Le député UMP Henri Guaino, proche de Nicolas Sarkozy, a assuré, vendredi 21 mars sur Europe 1, que la longue et virulente tribune de l'ancien président, la veille dans Le Figaro, en réaction à sa mise sur écoute par des juges, est "l'expression d'un homme qui est attaqué, dont l'honneur est traîné dans la boue, auquel on applique des moyens absolument disproportionnés, invraisemblables".

Quant à l'évocation par l'ancien chef de l'Etat des méthodes de la Stasi, l'ancienne "plume" de Nicolas Sarkozy y a vu un "clin d'œil à un film" La Vie des autres. "Quand on se met à écouter tout le monde à tort et à travers, vers quel type de régime se dirige-t-on ?", s'est interrogé l'élu. "Quand il n'y a plus de sphère privée, plus d'intimité, plus de secret des personnes, des correspondances, ça s'appelle, dans l'Histoire, le totalitarisme", a poursuivi l'ancien conseiller spécial du président.

"Toute l'opposition placée sur écoute pendant six mois"

"Enfin quoi ? Le ministre de l'Intérieur, la garde des Sceaux, le Premier ministre, le président de la République trouvent qu'il n'y a absolument rien d'anormal au fonctionnement actuel des institutions ?", s'est insurgé Henri Guaino. "On saisit n'importe quel prétexte pour mettre un personnage central de la vie politique sur écoute et donc pour écouter pendant six mois toute l'opposition." Et de juger que "c'est le contraire de la démocratie".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.