François Léotard, ancien ministre de la Défense et de la Culture, est mort à l'âge de 81 ans, annonce Emmanuel Macron

"Avec sa disparition, nous perdons un esprit libre, un homme de livres et d’engagement", a écrit mardi le président de la République.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'ancien ministre François Léotard, lors d'une émission télévisée, à Paris, le 13 mars 2008. (MIGUEL MEDINA / AFP)

"François Léotard a servi l'Etat et porté une grande idée de la culture. Avec sa disparition, nous perdons un esprit libre, un homme de livres et d'engagement". L'ancien ministre de la Défense (1993-1995) et de la Culture (1986-1988), sous la présidence de François Mitterrand, François Léotard, est mort, à l'âge de 81 ans, a annoncé, mardi 25 avril, Emmanuel Macron sur Twitter. 

L'ex-président de l'UDF de 1996 à 1998, député-maire de Fréjus (Var), avait été condamné par la Cour de justice de la République dans l'affaire Karachi, en mars 2021, à deux ans de prison avec sursis pour "complicité" d'abus de biens sociaux alors qu'il dirigeait le ministère de la Défense. Il avait fait appel de la décision, tout comme les autres condamnés.

Sur Twitter, l'ancien président Nicolas Sarkozy a dit sa "tristesse de voir partir trop tôt l'une des figures les plus brillantes de [sa] génération" et un homme "authentique, engagé, entier".

"Il aurait pu être Président. Jeunes, nous y avons cru", s'est souvenu l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. François Léotard s'était mis en retrait au début des années 2000. Affecté par la mort en 2001 de son frère, l'acteur et chanteur Philippe Léotard, l'ancien ministre avait aussi expliqué, plus tard, qu'il "ne supportait plus" le monde politique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.