Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard jugés en 2020

Edouard Balladur et François Léotard seront jugés en 2020 devant la Cour de justice de la République pour complicité d'abus de biens sociaux dans le volet financier de l'affaire Karachi.

FRANCEINFO

L'affaire Karachi est l'affaire cauchemar de la droite française. L'ancien Premier ministre Édouard Balladur, 90 ans, et son ex-ministre de la Défense, François Léotard, 77 ans, sont soupçonnés d'être impliqués dans un possible système de rétrocommissions illégales sur des ventes de sous-marins au Pakistan et de frégates à l'Arabie saoudite entre 1993 et 1995. Ces rétrocommissions sont estimées à près de deux millions d'euros et auraient pu servir à financer en partie la campagne présidentielle perdue par Édouard Balladur en 1995 face à Jacques Chirac.

L'attentat de Karachi en toile de fond

Édouard Balladur plaide pour un financement légal. L'objectif de ce procès sera de savoir s'il y a eu des malversations financières. La Cour de justice de la République est la seule instance habilitée à le faire pour des faits commis dans l'exercice des fonctions d'Édouard Balladur et François Léotard. Pendant ce procès qui aura lieu en 2020 planera le spectre de l'attentat de Karachi en mai 2002. Il avait fait 15 morts, dont 11 Français sur les chantiers navals pakistanais. Un attentat fruit de possibles représailles après l'arrêt des versements des commissions, une possible vengeance. Les familles des victimes vont suivre ce procès avec attention.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-PIERRE MULLER / AFP)