Procès Bygmalion : Jean-François Copé entendu en tant que témoin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Procès Bygamlion : Jean-François Copé a été entendu
FRANCE 3
Article rédigé par
Nathalie Pérez - France 3
France Télévisions

C'était l'un des moments les plus attendus du procès Bygmalion, sur le financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Jean-François Copé, ancien patron de l'UMP, a été entendu mercredi 9 juin, en tant que simple témoin. 

Contrairement à Nicolas Sarkozy qui figure sur le banc des accusés, Jean-François Copé n'était entendu que comme simple témoin dans le procès Bygmalion. La journaliste Nathalie Pérez a pu assister à son audition, qui a eu lieu mercredi 9 juin au tribunal judiciaire de Paris. "Pendant plus de 3 heures d'audition, à aucun moment Jean-François Copé n'a été mis en difficulté. Il a nouveau martelé qu'il ignorait tout de cette double-compatibilité frauduleuse", explique la journaliste en direct pour le 19/20 de France 3. "J'ai été trahi, on m'a mis à l'écart", s'est défendu l'homme politique.

"Je leur faisais confiance"

Lorsque le juge a interrogé Jean-François Copé pour savoir pourquoi il n'a pas demandé de compte à ses collaborateurs, il lui répond : "Non, je leur faisais confiance. Et puis la finance, ce n'est pas mon métier". Avant d'ajouter : "J'entends bien les oreilles siffler... Mais la justice, elle, m'a cru. Ce n'est pas moi qui suis accusé, ce n'est pas moi qui suis sur le banc des prévenus."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.