Complément d'enquête, France 2

VIDEO. "Complément d'enquête" : François, ce pape qui refuse le luxe

Le pape François s'est fait l'avocat d'une "église pour les pauvres". Depuis son élection au trône de saint Pierre, il fait régner un style différent à la tête de l'Église catholique et veut baisser le train de vie d'un Vatican qu'il juge trop "luxueux". "Complément d'enquête" dans l'intimité du pape François. Extrait.

Voir la vidéo
avatar
Valerie KowalFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dès le lendemain de son élection, en 2013, le pape François est retourné vivre dans l'hôtel géré par le Vatican où il était descendu avant le début du conclave. Nathalie Sapena, pour Complément d'enquête, s'est rendue au Vatican et s'est procuré des images de l'appartement du pape. Il loge au milieu des visiteurs du Vatican. La chambre du pape François : une suite de 40 m2, sobre, avec un salon et un petit bureau que nous montre le cardinal de Lyon, Mgr Barbarin. C'est l'une des 129 chambres de l'hôtel Santa Marta : "Au premier étage, là où il y a le drapeau, c'est sa chambre, il n'a pas pris tout l'étage."

Ce refus du luxe intrigue les journalistes spécialisés : "On dit qu'il fait sa chambre tout seul, il fait son lit. Il brosse lui-même ses chaussures. Il est très simple", explique l'un d'eux. Déjà, à Buenos Aires, il avait renoncé au luxe de la demeure de l'archevêché et se contentait d'un appartement à côté de la cathédrale. On ne lui connaît ni domestique, ni berline. En Argentine, il prenait le métro, à Rome il possède une petite voiture. Complément d'enquête nous révèle les dessous d'un chef charismatique plus secret qu'il n'y paraît, pape des pauvres dans un Vatican des riches.