Affaire Barbarin : le pape François va-t-il accepter la démission du cardinal ?

Le pape François doit recevoir lundi 18 mars au Vatican le cardinal Philippe Barbarin, qui souhaite lui présenter sa démission.

FRANCE 2

Le cardinal Philippe Barbarin doit être reçu lundi 18 mars par le pape François au Vatican. Le religieux français veut lui remettre sa démission. Mais le chef de l'Église catholique doit-il forcément l'accepter ? "Théoriquement il n'est pas obligé de l'accepter. Ce qui est certain, c'est que le cardinal Barbarin va lui présenter officiellement sa démission et aussi un document en espagnol qu'il a fait rédiger par ses services, expliquant exactement la teneur de ce qui lui est reproché", explique Alban Mikoczy depuis Rome.

Tolérance zéro

Le cardinal Barbarin, condamné le 7 mars à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’actes de pédophilie, a fait appel, à l'instar du parquet. "Tant que le procès en appel n'a pas eu lieu, on peut considérer que cette condamnation n'est pas définitive", poursuit le journaliste de France 2. Mais la doctrine récente de l'église en matière de politique de tolérance zéro lorsque des prélats de haut niveau protègent des prêtres ayant commis des actes de pédophilie va être mise à rude épreuve. En effet, le cardinal Barbarin est une personnalité importante. Le pape va donc probablement prendre quelques semaines avant de donner sa décision.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François doit recevoir lundi 18 mars au Vatican le cardinal Philippe Barbarin, qui souhaite lui présenter sa démission.
Le pape François doit recevoir lundi 18 mars au Vatican le cardinal Philippe Barbarin, qui souhaite lui présenter sa démission. (FRANCE 2)