Vague de froid aux États-Unis : bloqués plusieurs jours à l'aéroport, des Français veulent se retourner contre XL Airways

Huit vols de la compagnie française à bas prix ont été affectés par la tempête de neige qui a récemment balayé la côte est des États-Unis. Plusieurs dizaines de passagers envisagent une action de groupe.

Des avions à l\'aéroport John F. Kennedy, à New York, lors d\'une tempête de neige le 4 janvier 2018.
Des avions à l'aéroport John F. Kennedy, à New York, lors d'une tempête de neige le 4 janvier 2018. (REBECCA BUTALA HOW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)
avatar
franceinfoFanny BouvardRadio France

Mis à jour le
publié le

Plusieurs dizaines de Français, restés bloqués parfois plusieurs jours durant la vague de froid qui a touché les Etats-Unis la semaine dernière, se sont fédérés en différents collectifs et envisagent de mener une action de groupe contre la compagnie française à bas prix XL Airways.

Huit vols de la compagnie ont été affectés la semaine dernière par la tempête de neige qui a balayé la côte est américaine : quatre Paris/New York, et quatre New York/Paris, soit environ 2 400 voyageurs.

Parmi eux, Déborah, qui devait quitter New York le 4 janvier, mais son avion n'a décollé que le 7 janvier. "C'est horrible d'être bloqué trois jours dans un aéroport !, s'exclame la jeune femme, alors quand on voit des Français, on discute, et c'est comme ça qu'un groupe s'est formé".

Aujourd'hui, via la messagerie WhatsApp, ces passagers discutent de la possibilité de mener une action de groupe contre la compagnie et ont sollicité un avocat. Ils reprochent à XL Airways de leur avoir donné des messages contradictoires et de n'avoir proposé ni nuits d'hôtel, ni repas.

"Ce qu'on aurait voulu, c'est un minimum de considération, ils nous ont traités comme des animaux", lance Axel, à qui la mésaventure a coûté 700 euros. Certains voyageurs n'avaient toujours pas, samedi 13 janvier, récupéré tous leurs bagages. De son côté, XL Airways assure que des dédommagements sont possibles en passant par le site internet de la compagnie.

Des voyageurs français sont en colère contre XL Airways.
--'--
--'--