Taïwan : la Chine affirme avoir mené de nouveaux exercices militaires autour de l'île

Cette déclaration intervient alors que cinq parlementaires américains sont en visite à Taïwan. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des avions de l'armée chinoise en exercice militaire près de l'île de Taïwan, le 7 août 2022. (LI BINGYU / XINHUA / AFP)

Pékin lance de nouvelles manœuvres. La Chine a annoncé, lundi 15 août, avoir organisé de nouveaux exercices militaires autour de Taïwan. Cette déclaration intervient alors que cinq parlementaires américains sont en visite sur l'île. "Le 15 août, le Théâtre oriental de l'Armée populaire de libération chinoise a organisé une patrouille de préparation au combat interarmées multi-services et des exercices de combat dans la mer et l'espace aérien autour de Taïwan", a déclaré le commandement du Théâtre oriental de l'armée chinoise. 

>> Taïwan : on vous explique pourquoi la visite de Nancy Pelosi crispe les relations entre la Chine et les Etats-Unis.

La délégation américaine, dont la visite n'avait pas été annoncée, est arrivée dimanche soir à Taipei et devait rencontrer la présidente de l'île, Tsai Ing-wen, lundi, avant une réception organisée au ministère des Affaires étrangères. Ce déplacement de deux jours porte essentiellement sur le commerce, la sécurité de la région et le changement climatique, selon l'Institut américain à Taïwan, l'ambassade de facto des Etats-Unis dans l'île.

Il survient moins de deux semaines après la visite de la présidente de la Chambre américaine des représentants Nancy Pelosi sur cette île revendiquée par les autorités chinoises. La Chine avait alors réagi avec colère et lancé les plus importantes manœuvres militaires de son histoire autour de Taïwan. Pendant cinq jours, l'armée avait déployé des navires de guerre, missiles et avions de chasse, simulant un blocus de l'île.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.