Présidentielle américaine : Donald Trump ne s'avoue pas vaincu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
États-Unis : Donald Trump ne s'avoue pas vaincu
France 3
Article rédigé par
J.Gasparutto, M.Wegnez, A.Wahramian - France 3
France Télévisions

Alors que le Congrès doit certifier la victoire de Joe Biden, Donald Trump a pris la parole, mercredi 6 janvier. Il conteste la défaite et attaque son propre camp. Agnès Vahramian, journaliste pour France Télévisions, était en direct de Wahsington

Ultime démonstration de force pour le président sortant, Donald Trump. À Washington (États-Unis), mercredi 6 janvier, Donald Trump rassemble ses partisans devant la Maison Blanche alors que le Congrès américain doit certifier dans les prochaines heures la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle. "Nous n'abandonnerons pas, nous ne concéderons jamais la défaite, on ne concède pas sa défaite lorsqu'il y a vol", a-t-il affirmé.

"Joe Biden aura tout gagné"

Donald Trump est en passe de perdre la majorité au Sénat américain. Les électeurs de Géorgie (États-Unis) se sont prononcés en faveur des candidats démocrates. Dans un communiqué, Joe Biden acte la victoire des démocrates en Géorgie. Si les résultats se confirment, Joe Biden aurait alors le champ libre au Sénat pour faire passer ses réformes. "Contrôler le Sénat, pour un président américain, c'est être sûr de pouvoir appliquer son programme. Tout passe par le Sénat, les lois, les finances et les nominations", explique Agnès Vahramian en direct de Washington pour le 19/20 de France 3. "Si les démocrates l'emportent, Joe Biden aura tout gagné, c'est-à-dire la présidence et le Congrès. Donald Trump aura tout perdu en un seul mandat."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.