Terrorisme : Joe Biden va-t-il profiter de la mort du chef d'Al-Qaïda pour soigner son image ?

Publié
Terrorisme : Joe Biden va-t-il profiter de la mort du chef d’Al-Qaïda pour soigner son image ?
France 2
Article rédigé par
M. Burgot - France 2
France Télévisions

Alors qu’il a annoncé la mort du chef d’Al-Qaïda, le président américain Joe Biden ne semble pas profiter de cette annonce. Maryse Burgot fait le point en direct de Washington (États-Unis).

Aux États-Unis, le contraste a été saisissant entre Joe Biden annonçant la mort d’Ayman al-Sawahiri et Barack Obama celle d’Oussama Ben Laden il y a onze ans. Selon la correspondante à Washington (États-Unis) pour France Télévisions, Maryse Burgot, "nous avions tous senti combien la popularité de Barack Obama serait dopée par cette annonce", se remémore-t-elle. Joe Biden est apparu plus fragilisé, notamment par sa diction compliquée. La question se pose alors : profitera-t-il de la même embellie ?  

Pas d'effusion de joie 

"Ce qui est sûr, c’est que les images des deux hommes entourés de leurs conseillers sont un peu les mêmes, mais l’impact semble différent", résume la jouranliste. Selon elle, il n’y avait pas d’effusion de joie, lundi 1er août, devant la Maison Blanche, à Washington, comme ce fut le cas, il y a onze ans, après l’annonce de la mort d’Oussama Ben Laden. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.