Cet article date de plus d'un an.

Terrorisme : Joe Biden annonce la mort du chef d'Al-Qaïda lors d'une frappe américaine en Afghanistan

Publié Mis à jour
Terrorisme : Joe Biden annonce la mort du chef d'Al-Qaïda lors d'une frappe américaine en Afghanistan -
Terrorisme : Joe Biden annonce la mort du chef d'Al-Qaïda lors d'une frappe américaine en Afghanistan Terrorisme : Joe Biden annonce la mort du chef d'Al-Qaïda lors d'une frappe américaine en Afghanistan - ()
Article rédigé par France 2 - M.Mabin
France Télévisions
France 2

Lundi 1er août, le président américain, Joe Biden, a confirmé la mort d'Ayman Al-Zawahiri, le chef du groupe terroriste Al-Qaïda. Il a été tué lors d'une frappe américaine par drone en Afghanistan. Le journaliste Mathieu Mabin fait le point depuis Washington, aux États-Unis.

Joe Biden, le président des États-Unis, a annoncé, lundi 1er août, qu'une frappe de drone américaine avait tué Ayman Al-Zawahiri, le chef du groupe terroriste Al-Qaïda. "Quiconque s'attaque à l'Amérique sera traqué, retrouvé et puni : voilà en substance le message adressé par Joe Biden au peuple américain, au monde et aux ennemis de l'Amérique", explique Mathieu Mabin, correspondant de France 24 à Washington (États-Unis).

Une mort "plus symbolique que stratégique"

"Depuis l'opération qui avait vu la disparition d'Oussama Ben Laden au Pakistan, en 2011, cet Égyptien de 71 ans, véritable théoricien du djihad moderne, incarnait au sein de l'organisation la figure tutélaire d'un mouvement qui avait su frapper l'Amérique au cœur. C'était le 11 septembre 2001. (...) La fin d'Al-Zawahiri est beaucoup plus symbolique que stratégique. Aujourd'hui, Al-Qaïda a muté en une multitude d'organisations éparpillées à travers le monde. (...) Le vieux chef n'avait plus donné un ordre à des combattants depuis bien longtemps", conclut Mathieu Mabin.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.