Présidentielle américaine : Joe Biden en tête, mais quel crédit accorder aux sondages ?

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden fait la course en tête dans les sondages. Il y a quatre ans, Hillary Clinton était aussi en tête avant le vote et avait perdu l'élection. Peut-on avoir confiance dans les sondages ?

franceinfo

À deux semaines du scrutin du 3 novembre, les sondages semblent nets. Le candidat démocrate à la présidentielle américaine, Joe Biden, a une avance de presque neuf points. La moyenne des sondages lui confère 51,1% des voix, contre 42,5% pour Donald Trump. L'avance est large et stable depuis des mois. C'est du jamais-vu depuis 1936 pour un candidat face à un président sortant. Mais à la même époque, en 2016, Hillary Clinton avait cinq points d'avance. Pour autant, les instituts de sondage semblent avoir tiré les leçons de la victoire surprise de Donald Trump il y a quatre ans.

Prime à l'électeur des campagnes

"Cette année, les instituts de sondage ont bien mieux regardé le vote des blancs non diplômés, qui était sous-estimé en 2016. En ce qui concerne les États-clés qui ont basculé il y a quatre ans, on a beaucoup plus de sondages cette année", explique John Fortier, directeur politique du Bipartisan policy center. Donald Trump peut néanmoins garder espoir. Aux États-Unis, ce n'est pas le vote populaire qui compte, mais l'endroit où ces votes sont gagnés.

Dans 48 États, le vainqueur, même de justesse, emporte tout. Le nombre de grands électeurs n'est pas pleinement proportionnel à la population. Le système dessert les villes, à majorité démocrate, pour donner plus de poids aux campagnes, plus républicaines. Un électeur du Wyoming père trois fois plus qu'un New-Yorkais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump à Washington le 14 octobre 2020, Joe Biden à Cincinnati le 12 octobre 2020
Donald Trump à Washington le 14 octobre 2020, Joe Biden à Cincinnati le 12 octobre 2020 (SAUL LOEB / AFP)