États-Unis : l'université Trump au coeur d'un scandale

L'université créée par le milliardaire serait une université fantôme. Le milliardaire est accusé de tromperie par des milliers d'étudiants.

FRANCE 2

Donald Trump est-il responsable d'une des plus grandes arnaques instruites par la justice de New York ? L'affaire pourrait lui coûter 40 millions de dollars. En cause : l'université qu'il a créée en 2005. Elle est accusée de tromperie. Dans une publicité, il promettait à des étudiants de leur apprendre à faire fortune dans l'immobilier. "A l'université Trump, on vous enseigne le succès, rien que le succès", avançait le milliardaire.

Mais pour 5 000 étudiants, de la Floride à la Californie, le succès n'est pas au rendez-vous. 10 ans plus tard, ils mènent une action de masse contre l'homme d'affaires. "Pour quel résultat a-t-on payé 35 000 dollars ? C’était juste zéro. Aucune promesse ne s'est concrétisée", confie en colère Sherri Simpson, avocate et ancienne étudiante de la "Trump university".

Un problème dans la campagne

L'université n'a même jamais vraiment existé. Les cours étaient dispensés dans des salles de réunion louées pour l'occasion, comme dans une tour qui appartient au milliardaire. Donald Trump n'a même jamais reçu l'agrément pour enseigner. Il a utilisé une faille juridique. L'affaire a fait irruption dans la campagne et l'intéressé a dû s'expliquer. Le procureur a décidé d'aller jusqu'au bout. Une condamnation serait synonyme de fin de campagne pour le candidat à la présidence des États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump, candidat à la primaire républicaine pour la présidentielle américaine, à Appleton (Wisconsin), le 30 mars 2016. 
Donald Trump, candidat à la primaire républicaine pour la présidentielle américaine, à Appleton (Wisconsin), le 30 mars 2016.  (MARK KAUZLARICH / REUTERS)