Visite d'État aux États-Unis : Emmanuel Macron face au Congrès

Le président français a pris la parole pour défendre l'amitié franco-américaine tout en marquant certaines distances avec Donald Trump ce mercredi 25 avril.

Voir la vidéo
France 3

Une standing ovation de trois minutes à l'arrivée d'Emmanuel Macron au Congrès américain ce mercredi 25 avril. Dans son discours, le président français insiste d'abord sur les liens historiques qui unissent les États-Unis à la France. Une ode à l'amitié des deux pays pour mieux appeler à renforcer la coopération et plaider pour un multilatéralisme fort. Un discours qui vaut pour les menaces terroristes, mais aussi pour les dangers de guerre commerciale.

L'amitié franco-américaine réaffirmée

Autre pierre dans le jardin de Donald Trump, l'accord de Paris sur le climat dénoncé par le président américain. "Il n'y a pas de planète B", a déclaré Emmanuel Macron. "Je suis sûr que les États-Unis reviendront un jour dans l'accord de Paris", a-t-il ajouté. Sur l'accord nucléaire avec l'Iran, Emmanuel Macron reprend quelques distances avec Donald Trump, mais ne ferme pas la porte à une nouvelle négociation. Au total 50 minutes de discours très applaudi par le Congrès, car au-delà des divergences, c'est bien l'amitié franco-américaine qui a été réaffirmée par le président français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron est ovationné à son arrivée devant le Congrès américain, le 25 avril 2018, à Washington (Etats-Unis). 
Emmanuel Macron est ovationné à son arrivée devant le Congrès américain, le 25 avril 2018, à Washington (Etats-Unis).  (MANDEL NGAN / AFP)