Trump : le président américain trop complaisant avec Poutine ?

La prestation du président américain à Helsinki (Finlande) lundi 16 juillet face à Vladimir Poutine suscite un déluge de commentaires négatifs jusque dans son propre camp. Trump s'est désolidarisé de ses services de renseignement en faveur du président russe.

France 2

Le premier sommet officiel entre les deux hommes les plus puissants du monde, lundi 16 juillet à Helsinki (Finlande), était très attendu. Mais la tonalité de la conférence de presse qui a suivi beaucoup moins : Donald Trump s'est montré étonnamment élogieux et particulièrement indulgent envers son Vladimir Poutine. Notamment sur la question d'une probable ingérence russe, dans la campagne présidentielle américaine. "Les dénégations du président Poutine ont été très fortes et très puissantes. Il n'y a eu aucune collusion russe, et ces affirmations ont eu un impact négatif entre les deux plus grandes puissances nucléaires mondiales", a déclaré Trump.

"Une des performances les plus honteuses d'un président américain"

Donald Trump désapprouve publiquement ses services de renseignement et Vladimir Poutine boit du petit lait. Trahison, soumission... À la télévision, les critiques d'une rare violence fusent immédiatement, et pas seulement dans le camp démocrate. Chez les Républicains, le toujours critiques John McCain parle d'"une des performances les plus honteuses d'un président américain". Donald Trump, lui, estime que cette rencontre est un succès. Pour l'anecdote, il repart avec un cadeau du président Poutine : un ballon de la Coupe du monde, qui se jouera en 2026 aux États-Unis. Mais pour beaucoup d'Américains, Donald Trump a perdu le match face au président russe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump et Vladimir Poutine lors d\'une conférence de presse commune, lundi 16 juillet à Helsinki (Finlande).
Donald Trump et Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse commune, lundi 16 juillet à Helsinki (Finlande). (YURI KADOBNOV / AFP)