Tik Tok, le réseau social accusé d'espionnage

Tik Tok est un réseau social qui fait fureur dans le monde entier, chez les jeunes particulièrement. Il appartient à une entreprise chinoise et collecte des données, ce qui provoque des soupçons d'espionnage.

FRANCEINFO

Tik Tok est une application qui a votre numéro de téléphone, votre courriel, vos coordonnées GPS, qui sait ce que vous regardez, ce que vous aimez, ce que vous commentez, qui choisit même ce que vous pouvez voir et pouvez ne pas voir. Bref, rien de neuf dans le monde merveilleux des réseaux sociaux. Mais ce n’est pas tout. "Tik Tok a collecté des données qu’elle n’était pas supposée collecter, explique le journaliste du Wall Street Journal Robert McMillan. On a découvert qu’elle collectait un identifiant unique, un numéro dans votre téléphone qui peut être utilisé pour vous tracer sur le web".

Tik Tok obligée de "collaborer avec Pékin"

Tik Tok menacerait les intérêts des États-Unis. Le Sénat américain a interdit à tous ses fonctionnaires de télécharger l’application. Il craint que Tik Tok soit une porte d’accès, non seulement au contenu du portable, mais aussi à tous les appareils connectés au smartphone. Si tel était le cas, ce serait un super outil d’espionnage au profit de la Chine. Tik Tok est la propriété de ByteDance, une entreprise chinoise soumise au régime de Pékin. "Elle doit collaborer avec le gouvernement", affirme Andy Yen, expert en défense de la vie privée. Tik Tok nie en bloc et assure que les données collectées sont protégées dans des serveurs à Singapour et aux Etats-Unis.

Kevin Mayer, directeur général de TikTok, a démissionné, le 27 août 2020.
Kevin Mayer, directeur général de TikTok, a démissionné, le 27 août 2020. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)