L'Iran affirme que les Etats-Unis ont abattu un de leurs drones par erreur

Contrairement à ce qu'avait annoncé Donald Trump, "aucun drone" iranien n'a été détruit dans le détroit d'Ormuz. 

Un drone américain survole l\'Iran le 20 juin 2019. 
Un drone américain survole l'Iran le 20 juin 2019.  (HANDOUT / US AIR FORCE / AFP)

L'incident vire à l'imbroglio diplomatique. Alors que Donald Trump affirmait avoir abattu un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz, jeudi 18 juillet, car celui-ci s'approchait dangereusement d'un navire américain, le gouvernement iranien annonce une autre version des faits. 

"J'ai peur que l'USS Boxer ait abattu un de leurs propres [drones] par erreur", annonce vendredi le ministre des Affaires étrangères adjoint iranien, Abbas Araghchi, dans un message écrit en anglais sur Twitter. Il dément ainsi que la République islamique ait perdu, la veille, un appareil sans pilote. 

"Nous n'avons perdu aucun drone dans le détroit d'Ormuz ou ailleurs", a ajouté Abbas Araghchi. 

Un regain de tension

Les incidents se multiplient entre des navires iraniens et occidentaux dans le détroit d'Ormuz, limitrophe de l'Iran et où transite une grande partie du pétrole mondial. Ces incidents se produisent sur fond de tensions concernant notamment l'accord sur le nucléaire iranien, dont l'Iran a renoncé à appliquer plusieurs engagements en réponse au rétablissement des sanctions américaines.