L'Iran a répondu par des missiles aux États-Unis après la mort du général Soleimani

Le président américain Donald Trump n'a pas surenchéri mercredi 8 janvier après la réplique militaire de l'Iran, qui a tiré des missiles sur deux bases américaines en Irak.

franceinfo

Une boule de feu signale qu'un missile vient d'exploser. Un Irakien filme l'attaque. "Il y a deux autres missiles qui arrivent, faites gaffe ! Attention, ils visent les Américains !", peut-on entendre crier dans la vidéo. Il est 2h38 du matin, mercredi 8 janvier. L'Iran vient de tirer une vingtaine de missiles sur deux bases américaines en Irak. Les deux sites sont ceux d'Erbil au nord du pays et surtout la base aérienne d'Aïn al-Assad dans le désert irakien.

Des représailles répondant à des représailles

Des images satellites de la base aérienne montrent les impacts des missiles sur plusieurs bâtiments. En Iran, ces attaques galvanisent les partisans du régime. Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique, a lancé : "C'est une gifle dans la face des États-Unis." Les Iraniens voulaient se venger de la mort du général Soleimani, tué par un drone américain en Irak à la demande du président américain Donald Trump. Cette exécution répondait à l'attaque par des milices de l'ambassade américaine à Bagdad.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo censée montrer les frappes de missiles iraniens sur des bases américaines en Irak, diffusée par la télévision d\'Etat de la République islamique d\'Iran, le 8 janvier 2020.
Une photo censée montrer les frappes de missiles iraniens sur des bases américaines en Irak, diffusée par la télévision d'Etat de la République islamique d'Iran, le 8 janvier 2020. (IRIB / AFP)