États-Unis : une insurrection condamnée par plusieurs représentants politiques

Les manifestations des militants pro-Trump ont choqué aux quatre coins du monde mercredi 6 janvier. En France, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a condamné ces actes.

FRANCEINFO

Les affrontements aux États-Unis mercredi 6 janvier ont fait le tour du monde. Le Capitole, siège du Congrès à Washington, a été envahi par des militants pro-Trump. Le journaliste de France Télévision Christophe Carnino rapporte que le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a dénoncé sur son compte Twitter "une atteinte grave contre la démocratie" qu’il condamne. De son côté, l’ancien président de la République François Hollande évoque des "scènes de chaos après les mots irresponsables du président sortant".

Boris Johnson s’insurge

Dans le reste de l’Europe, les réactions se sont multipliées face à ces images qui ont interpellé. Le Premier ministre britannique Boris Johnson "dénonce lui aussi des scènes honteuses au Congrès américain", souligne Christophe Carnino. Présidente de la commission européenne, Ursula von der Leyen rappelle qu’elle croit en "la force des institutions et de la démocratie américaine".

Des supporters de Donald Trump au milieu de gaz lacrymogènes, le 6 janvier 2021 dans l\'enceinte du Capitole, à Washington (Etats-Unis).
Des supporters de Donald Trump au milieu de gaz lacrymogènes, le 6 janvier 2021 dans l'enceinte du Capitole, à Washington (Etats-Unis). (SAUL LOEB / AFP)