États-Unis : l’invasion du Capitole, une blessure pas encore refermée

Publié
Etats-Unis : l’invasion du Capitole, une blessure pas encore refermée
FRANCEINFO
Article rédigé par
C.Guttin - franceinfo
France Télévisions

Le 6 janvier 2021, des partisans de Donald Trump avaient envahi le Capitole à Washington. Camille Guttin, envoyée spéciale de France Télévisons à Washington fait le point sur cette journée dramatique.

Cette invasion a été menée par des groupuscules d’extrême-droite. Camille Guttin précise qu’ils existent encore mais ont décidé d’agir au niveau local. L’ancien conseiller de Donald Trump, Steve Bannon a d’ailleurs demandé à tous ces partisans d’investir à l’échelle locale, les débats sociétaux. D’après Camille Guttin, cette stratégie est payante puisque de nombreuses personnes rejoignent ces groupuscules.

Le gouvernement peut-il agir ?

D’après Camille Guttin, l’administration Biden prend très au sérieux cette menace. 100 millions de dollars ont été débloqués pour la justice afin de lutter contre ces groupuscules. Le gouvernement américain porte une attention particulière aux nationalistes blancs qui incitent à la violence. Si ces groupuscules semblent être divisés aux États-Unis, le poison est toujours bien présent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.