États-Unis : Donald Trump gracie l'un de ses anciens conseillers

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Etats-Unis : Donald Trump gracie l'un de ses anciens conseillers
Article rédigé par
Agnès Vahramian - franceinfo
France Télévisions

Mercredi 25 novembre, Donald Trump a gracié Michael Flynn, son ancien conseiller qui était mis en cause dans l'affaire de collusion avec la Russie.

Via un tweet publié mercredi 25 novembre, Donald Trump a annoncé avoir gracié Michael Flynn. Cet ancien conseiller à la Sécurité nationale avait été mis en cause dans le cadre de l'enquête sur une éventuelle ingérence russe lors de l'élection présidentielle de 2016. Une grâce qui devrait en appeler d'autres. "Le président a l'intention, d'ici son départ du pouvoir le 20 janvier prochain, de gracier plusieurs personnes impliquées dans cette affaire russe", révèle Agnès Vahramian, la correspondante de France Télévisions aux États-Unis. 

Une manière de se protéger ?

Une fois qu'il aura transmis les rênes du pays à Joe Biden, Donald Trump ne disposera plus de l'immunité présidentielle. Il pourrait donc être amené à répondre de certains de ses actes devant la justice. "La presse américaine suggère que ces grâces lui serviront à se protéger lui-même, ajoute la journaliste. Ces personnes-là pourraient avoir envie de révéler des éléments à charge contre Trump quand il ne sera plus au pouvoir."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.