Emmanuel Macron : ses cinq grandes décisions en politiques étrangères

Emmanuel Macron est désormais Président de la République depuis un an. De la réception de Vladimir Poutine à Versailles (Yvelines) aux frappes en Syrie, retour sur ses cinq grandes décisions en politiques étrangères.

FRANCE 2

Le 29 avril 2017, Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine au château de Versailles (Yvelines). Le moment est fort, car il met fin à plusieurs mois de tension entre la France et la Russie. Peu après, lorsque Donald Trump veut quitter les accords de Paris sur le climat, il répond en anglais en détournant le slogan de campagne du président des États-Unis. Par cette déclaration, il cherche à se poser comme l'un des leaders en matière de protection de l'environnement.

Il s'oppose encore à Donald Trump

Autre marqueur de sa politique étrangère, le 13 juillet 2017, Emmanuel Macron organise un conseil des ministres franco-allemand, ce qui vise notamment à se poser comme un leader européen. Le 18 septembre 2017, il s'oppose encore aux États-Unis. Le chef de l'État rencontre le Premier ministre iranien pour sauver l'accord nucléaire que dénonce Donald Trump. Sur le dossier de la Syrie, Emmanuel Macron est en rupture avec son prédécesseur François Hollande. Après l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar El-Assad, il décide de frapper la Syrie avec Donald Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, ci-contre en campagne d\'entre-deux-tours, le 23 avril 2017 au Parc des expositions à Paris. 
Emmanuel Macron, ci-contre en campagne d'entre-deux-tours, le 23 avril 2017 au Parc des expositions à Paris.  (VILLARD/SIPA)