Donald Trump : une pause dans l'escalade avec l'Iran ?

Après l'attaque de deux bases américaines en Irak par les autorités iraniennes, Donald Trump a minimisé l'importance de ces représailles, mercredi 8 janvier.

Donald Trump n'a pas été inquiété par les frappes iraniennes. Mercredi 8 janvier, après l'attaque de deux bases américaines par Téhéran, le président américain a pris la parole, indiquant qu'aucune victime n'était à déplorer. "Donald Trump tire avantage de cette modération iranienne, personne ne peut dire qu'il a agi de manière faible, et en même temps il n'est pas obligé de surenchérir aujourd'hui militairement", rapporte la correspondante à Washington (États-Unis) Agnès Vahramian.

A-t-il une stratégie ?

En cette période politique, le président américain a voulu marquer une pause dans l'escalade entre les deux pays. "Reste à savoir maintenant s'il a réellement une stratégie vis-à-vis de l'Iran. (...) Il n'arrête pas de dire qu'il veut retirer ses troupes du Moyen-Orient, en même temps, il pratique l'attentat ciblé qui est vu comme une provocation", conclut Agnès Vahramian.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump s\'exprime à la Maison Blanche, le 8 janvier 2020, au sujet de tirs de missiles iraniens visant des soldats américains en Irak.
Donald Trump s'exprime à la Maison Blanche, le 8 janvier 2020, au sujet de tirs de missiles iraniens visant des soldats américains en Irak. (JIM BOURG / AFP)