Débat pour la présidentielle : comment fait-on ailleurs ?

Cette année en France, les candidats de cinq partis débattent avant le premier tour de l’élection, mais comment cela se passe-t-il ailleurs ? 

FRANCEINFO

Aux États-Unis, il n’y a pas de place pour les petits partis. Depuis 1992, seuls les candidats républicains et démocrates ont pu participer aux débats officiels. L’indépendant Ross Perot est le dernier petit candidat à avoir eu voix au chapitre dans un débat. Sa forte visibilité aurait même coûté sa réélection au candidat George Bush père.

Scandales

En Grande-Bretagne, un débat a eu lieu entre sept candidats en 2015. Selon Stephen Coleman, professeur à l’université de Leeds, "quand il y a plus de candidats, les hommes politiques sont tenus de dire des choses scandaleuses pour se faire remarquer". Nigel Farage, leader du parti UKIP, avait déclaré : "dans ce pays, 60% des personnes atteintes du SIDA ne sont pas britanniques". Aux Pays-Bas, enfin, plusieurs formats de débats électoraux existent. Lors des dernières élections législatives, ils ont opposé huit, quatre et deux candidats.

Le troisième débat Trump/Clinton le 19 octobre 2016 à Las Vegas  
Le troisième débat Trump/Clinton le 19 octobre 2016 à Las Vegas   (ROBYN BECK / AFP)