Dans les pas de Trump, J-1 : le FBI classe l'affaire des courriels d'Hillary Clinton, mais pas Donald Trump

Le FBI l'a confirmé dimanche 6 novembre. Il classe l’affaire des courriels d’Hillary Clinton. De quoi donner encore du grain à moudre au candidat républicain, lors d’un meeting près de Pittsburgh.

\"Hillary for prison\", slogan plus que jamais d\'actualité pour les supporters au meeting de Donald à Pittsburgh.
"Hillary for prison", slogan plus que jamais d'actualité pour les supporters au meeting de Donald à Pittsburgh. (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

Nouveau rebondissement à la veille de l’élection américaine, et mauvais coup pour la campagne de Donald Trump. Après avoir rouvert à la surprise générale l’enquête dans l’affaire des emails d’Hillary Clinton il y a dix jours, le directeur du FBI a finalement décidé dimanche 6 novembre de ne rien changer aux conclusions qu’il avait rendues en juillet dernier. Conclusions dans lesquelles il recommandait alors le classement de l’affaire.

La réplique de Donald Trump à Pittsburgh

Le reportage à Moon, en banlieue de Pittsburgh, de Benjamin Illy
--'--
--'--

Ce rebondissement a de quoi entraver les ambitions du candidat républicain qui surfait sur cette affaire à chaque discours, avec à la clé une nette remontée dans les sondages. Mais Donald Trump a répliqué dimanche à Moon, en banlieue de Pittsburgh en Pennsylvanie. A peine descendu de l’avion qui porte son nom, acclamé par une foule en délire, il passe à l’attaque. "Hillary Clinton est la personne la plus corrompue qui ait jamais cherché à occuper le bureau de la présidence des États-Unis, lance-t-il. Les investigations sur les crimes vont se poursuivre très longtemps"

Hillary Clinton est coupable, elle le sait, le FBI le sait, le peuple le sait. Et maintenant il appartient au peuple américain de se faire justice dans les urnes le 8 novembre. On appellera cette journée BrexitDonald Trumpfranceinfo

Dans l’assistance, Maria, la cinquantaine, chanteuse d’opéra. Elle prédit le pire si Hillary Clinton remporte l’élection après cet énième rebondissement. "Il y aura une révolution dans ce pays s’ils arrêtent les investigations. Les gens vont protester", assure-t-elle. "C’est évident qu’elle ment parce qu’elle est corrompue et je pense que les gens vont se retourner contre elle et vont voter encore plus nombreux pour Trump, justement à cause de cette décision du FBI, parce que c’est de toute évidence de la corruption", est convaincue la militante républicaine. La victoire, Maria veut y croire. Donald Trump, lui, entretient la flamme.

Dans les pas de Donald Trump à Moon, dans la banlieue de Pittsburgh