Cet article date de plus de deux ans.

Etats-Unis : le nouveau Congrès pourrait changer son règlement pour autoriser le voile

La nouvelle version du règlement intérieur prévoit d'autoriser le foulard islamique, la kippa juive ou encore le turban sikh. La modification doit être votée en janvier par la Chambre des représentants, désormais à majorité démocrate.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ilhan Omar, nouvelle élue au Congrès américain, le 15 novembre 2018, à Washington. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Le Congrès américain devrait changer son règlement intérieur à l'initiative d'une parlementaire musulmane pour y autoriser le port du voile. Cette modification a été soutenue, lundi 19 novembre, par le principal groupe de défense des droits des musulmans aux Etats-Unis.

La musulmane Ilhan Omar, élue à la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat, a participé à la réécriture du règlement intérieur qui interdit depuis 181 ans d'avoir la tête couverte. La nouvelle version autorisera des exceptions pour raisons religieuses : celles-ci s'appliqueraient au foulard islamique, à la kippa juive ou au turban sikh.

"C'est mon choix"

Ce changement devrait être approuvé en janvier par la Chambre des représentants, désormais à majorité démocrate. "Personne d'autre que moi ne me met un foulard sur la tête. C'est mon choix, protégé par le premier amendement" de la Constitution, a expliqué Ilhan Omart sur Twitter.

Un nombre record de femmes et d'élus issus des minorités – hispanique, afro-américaine, amérindienne et LGBTQ – se retrouveront début janvier pour la nouvelle session parlementaire. Le démocrate Jim McGovern, qui devrait présider la commission chargée de voter le nouveau règlement intérieur, a affirmé que ce changement reflétait la diversité du Congrès.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.