Etats-Unis : Joe Biden a repris ses fonctions présidentielles après les avoir brièvement confiées à Kamala Harris le temps d'une coloscopie

Le transfert de prérogatives n'a duré qu'une heure et vingt-cinq minutes. La vice-présidente est devenue la première femme des Etats-Unis à occuper temporairement et formellement la fonction.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président américain Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris, le 15 novembre 2021 à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). (MANDEL NGAN / AFP)

Joe Biden a repris ses fonctions présidentielles, vendredi 19 novembre à environ 16h35 GMT (17h35 en France), après les avoir brièvement confiées à la vice-présidente Kamala Harris le temps d'une anesthésie générale, a annoncé la Maison Blanche. En tout et pour tout, le transfert de prérogatives a duré une heure et vingt-cinq minutes. Durant ce court laps de temps, Kamala Harris est devenue la première femme à occuper les plus hautes responsabilités aux Etats-Unis.

Le président américain a ensuite parlé avec Kamala Harris et avec son directeur de cabinet. "[Il] était de bonne humeur et a repris ses fonctions à ce moment-là", a tweeté (en anglais) la porte-parole de l'exécutif américain, Jen Psaki. Elle a précisé que Joe Biden restait pour l'instant à l'hôpital Walter Reed, près de Washington, pour la suite de son bilan de santé "de routine". Jen Psaki a ajouté que l'ancien président George W. Bush avait subi des examens similaires en 2002 et 2007.

Le 25e amendement invoqué dans ce contexte

Joe Biden avait invoqué l'article 3 du 25e amendement de la Constitution américaine. Il prévoit que le président doit écrire au président pro tempore du Sénat et à la présidente de la Chambre des représentants pour indiquer qu'il reconnaît "son incapacité d'exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge, et ce, jusqu'au moment où il les avisera par écrit du contraire". Kamala Harris, première sur la liste de succession présidentielle, a logiquement exercé temporairement et formellement les prérogatives présidentielles.

Depuis son adoption, le 25e amendement a notamment servi après la démission de Richard Nixon en 1974. Il a aussi été utilisé par deux fois sous Bush fils, en juin 2002 et en juillet 2007, pendant que le président subissait des anesthésies, lui aussi pour des coloscopies. Joe Biden, qui ne fume pas et ne boit pas, est entièrement vacciné contre le Covid-19, et a reçu sa troisième dose fin septembre. A 79 ans, il est le plus vieux président de l'histoire des Etats-Unis et a fait savoir publiquement qu'il comptait postuler à sa propre succession en 2024.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.