États-Unis : à l'ONU, Joe Biden affirme ne pas vouloir de "guerre froide" avec la Chine

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
États-Unis : à l'ONU, Joe Biden affirme ne pas vouloir de "guerre froide" avec la Chine
FRANCE 2
Article rédigé par
Loïc de La Mornais - France 2
France Télévisions

Joe Biden a abordé plusieurs dossiers, dont la rivalité avec la Chine, à la tribune des Nations unies, à New York (États-Unis), mardi 21 septembre.

Le président des États-Unis Joe Biden s'est exprimé mardi 21 septembre depuis la tribune des Nations unies, à New York. Il est notamment revenu sur la rivalité avec la Chine, qui inquiète. "Malgré les tensions, Joe Biden s'est voulu très apaisant, rapporte le journaliste Loïc de La Mornais, en direct depuis New York, mardi. 'Nous ne voulons pas de guerre froide avec la Chine', a martelé le président américain. Il a réitéré son attachement aux grandes alliances historiques, au multilatéralisme, au transatlantisme, peut-être une manière de passer de la pommade sur la France et sur l'Europe de manière indirecte".

Le Covid-19 et le climat au centre des préoccupations

Le chef d'État a par ailleurs placé en tête de ses priorités la lutte contre le Covid-19 et la lutte contre la crise climatique, "bien devant la lutte contre le terrorisme ou même la question de l'Afghanistan", précise le journaliste. "Joe Biden a aussi promis 100 milliards de dollars d'aides aux pays en voie de développement pour lutter contre le réchauffement climatique", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.