Crise des sous-marins : "L'incident n'est pas clos, mais...", souligne Franck Riester

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 10 min.
riester
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 jeudi 23 septembre.

Joe Biden et Emmanuel Macron se sont parlé au téléphone mercredi 22 septembre, une semaine après l'annonce de la rupture de l'énorme contrat de sous-marins franco-australien. "Le coup de fil était important pour commencer à s'expliquer puis ouvrir un processus qui va permettre dans les mois qui viennent de définir les conditions d'un retour à la confiance", commente jeudi matin dans les "4 VéritésFranck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité. "L'incident n'est pas clos, il est dans une première étape pour s'en sortir", insiste-t-il.

"Nous devons travailler ensemble, nous avons des enjeux communs en matière de défense, d'économie, de commerce... Au sein de l'Otan, nous partageons des informations, il faut de la confiance. Il va falloir des preuves de cette confiance renouvelée", explique Franck Riester. L'une d'elles pourrait être la levée des taxes sur l'acier et l'aluminium européens, cite le ministre.

Riester pour la réélection de Macron

La Russie a rétrogradé le vin de Champagne en vin pétillant. "Nous devons protéger nos savoir-faire. Nous discutons avec les autorités russes depuis plusieurs semaines qui sont dans un état d'esprit constructif et qui travaillent à un moratoire" sur la récente loi russe empêchant le champagne d'utiliser son propre nom en alphabet cyrillique, assure-t-il.

"Je suis de droite, j'ai fait le choix d'être dans le dépassement au service de l'intérêt de mon pays. Je souhaite que le président se représente et soit élu", confie le fondateur du parti Agir, qui est "favorable à une maison commune", un grand parti autour d'Emmanuel Macron qui absorberait La République en marche en vue de la présidentielle 2022.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.