Vidéo Relations Etats-Unis - UE : "Il faut que les écailles tombent des yeux de nos partenaires européens", affirme Bruno Le Maire

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, insiste sur la volonté de la France de construire une Europe "plus indépendante" et "plus forte", au lendemain de l'entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et Joe Biden à propos de la crise des sous-marins. 

"Lorsqu'il y a une décision aussi brutale qui est prise, je pense que ça laisse toujours des traces", a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, jeudi 23 septembre sur franceinfo, au lendemain de l'entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et Joe Biden à propos de la crise des sous-marins. Le président français et son homologue américain ont annoncé des "engagements" pour rétablir une confiance durement éprouvée après la rupture par l'Australie d'un contrat de fourniture de sous-marins français au profit d'un partenariat stratégique avec Washington et Londres.

"Je ne me suis jamais fait d'illusions sur les évolutions stratégiques des États-Unis, ils estiment que leurs alliés doivent être dociles", a estimé Bruno Le Maire. Le ministre de l'Économie "croit que la première leçon qu'il faut tirer de cet épisode, c'est que l'Union européenne doit construire son indépendance stratégique".

"L'épisode des sous-marins et l'épisode afghan montrent que nous ne pouvons plus compter sur les États-Unis d'Amérique pour garantir notre protection stratégique."

Bruno Le Maire 

à franceinfo

"Je soutiens totalement le président de la République dans sa volonté d'affirmer une Union européenne plus indépendante et plus forte", a indiqué l'ancien secrétaire d’État aux Affaires européennes, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. "Il faut que nos partenaires européens ouvrent les yeux, que les écailles leur tombent des yeux", a-t-il martelé.

"Penser, comme la cheffe d'État du Danemark, que les États-Unis vont continuer à nous protéger et à nous défendre quoiqu'il arrive, c'est une erreur", s'est-il exclamé. "Si demain, il y a un problème massif d'immigration illégale, s'il y a un problème de terrorisme venu du continent africain, de manière massive, qui nous protègera ?", s'est-il interrogé. "Nous [les Européens] ne pouvons plus compter que sur nous."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bruno Le Maire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.