Etats-Unis : la ville de Minneapolis sous haute tension après la mort d'un jeune homme noir tué par la police

Il s'agissait de la deuxième nuit consécutive de protestations après que Daunte Wright, 20 ans, a été abattu par la police alors qu'il conduisait avec sa petite amie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants font face à la police à Minneapolis (Etats-Unis), le 12 avril 2021. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

De nouvelles manifestations ont éclaté dans la soirée du lundi 12 avril à Minneapolis malgré l'entrée en vigueur d'un couvre-feu visant à empêcher l'embrasement de cette ville du nord des Etats-Unis. Cela fait suite à la mort, dimanche soir, d'un jeune homme noir abattu par la police en plein procès du meurtre de George Floyd.

Dans la soirée, des centaines de personnes se sont rassemblées pour une veillée à la tranquille intersection de la banlieue de Minneapolis où Daunte Wright a été abattu. Une sculpture commémorative représentant un poing serré a été transportée depuis le site où George Floyd a été tué jusqu'au lieu de ce nouveau drame.

"Suis-je le prochain ?"

Puis peu avant 21 heures, près de deux heures après l'entrée en vigueur du couvre-feu, des dizaines de manifestants ont continué de brandir leurs pancartes et de scander des slogans face au commissariat de la ville de Brooklyn Center.

Les manifestants ont nargué la police à travers le grillage nouvellement érigé autour du commissariat et portaient des pancartes clamant "Emprisonnez tous les flics tueurs racistes", "Suis-je le prochain ?" et "Pas de justice, pas de paix".

La police a tiré du gaz lacrymogène à plusieurs reprises dans leur direction et leur a intimé l'ordre de se disperser. Il s'agissait de la deuxième nuit consécutive de protestations après que Daunte Wright, 20 ans, a été abattu par la police alors qu'il conduisait avec sa petite amie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.