Cet article date de plus d'un an.

Etats-Unis : la créatrice des moufles de Bernie Sanders trouve un fabricant

Lors de l'investiture de Joe Biden, le sénateur a été pris en photo les bras croisés, ses moufles en laine recyclée tricotées à la main. Le cliché, devenu viral, lui a permis de récolter 1,8 million de dollars pour des associations caricatives.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bernie Sanders lors de l'investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, à Washington (Etats-Unis). (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

"Je l'ai trouvé !" L'enseignante du Vermont créatrice des célèbres moufles portées par Bernie Sanders a indiqué, samedi 30 janvier, avoir trouvé un fabricant pour répondre à la demande colossale de moufles suscitée par la photo du sénateur américain lors de l'investiture de Joe Biden. "J'ai une super nouvelle ! Je m'associe avec Teddy Bear dans le Vermont pour produire les moufles de Bernie pour TOUT LE MONDE !!" a indiqué Jennifer Ellis, sur son compte Twitter, précisant qu'une partie des gains irait à une oeuvre de charité.

Cette enseignante de 42 ans, fan du sénateur socialiste, lui avait envoyé une paire de moufles, –en laine recyclée, doublées de tissu polaire fait de bouteilles en plastique également recyclées– après sa défaite contre Hillary Clinton à la primaire démocrate pour la présidentielle 2016, pour le consoler. Elle savait, par une connaissance commune, qu'il les appréciait.

Mais depuis que le sénateur a été pris en photo avec ces énormes moufles le 20 janvier dernier, à Washington, lors de l'investiture de Joe Bidien, le téléphone de Jennifer Ellis sonne sans arrêt, et sa boîte mail a explosé. Un nombre infini de mèmes –des images créées par les internautes– ont enflammé les réseaux sociaux. "Beaucoup, beaucoup d'entre vous ont cherché à acheter une paire des ces superbes moufles. Malheureusement, je ne les fabrique plus vraiment. Mais je veux être sûre que vous en obteniez une paire", a expliqué l'enseigante dans une vidéo. Elle a précisé avoir reçu quelque 13 000 courriels de personnes désireuses d'acheter ces moufles. "Et pas juste une paire, ils en veulent beaucoup".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.