Grâce à son fameux portrait aux moufles rustiques, Bernie Sanders récolte 1,8 million de dollars pour des associations caritatives

Star malgré lui de l'investiture de Joe Biden, Bernie Sanders a annoncé mercredi qu'il reversait à des organisations la somme récoltée avec les ventes de produits estampillés de la désormais célèbre photo AFP le montrant seul, emmitouflé les bras croisés.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Bernie Sanders, vedette malgré lui de l'investiture de Joe Biden à la présidence américaine, grâce à la plus célèbre photo de la cérémonie, le 20 janvier 2021 à Washington. (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

Immortalisé par le photographe de l'AFP Brendan Smialowski, ce moment a inspiré des milliers de photomontages décalés et hilarants à travers le monde, renforçant l'ex-candidat progressiste à la présidentielle, avec son ton passionné et son air parfois bougon, dans son statut de star d'internet, avec désormais un "mème" - avatar humoristique sur le web - attitré qui fera date. Avec cette image démultipliée dans des montages puisant dans des œuvres artistiques et de pop culture, Bernie Sanders est désormais aussi incontournable que d'autres personnalités récurrentes sur la toile comme le John Travolta intrigué d'une brève séquence de Pulp Fiction, devenu "mème" il y a quelques années.

1,8 million de dollars pour des associations du Vermont

À 79 ans, le sénateur indépendant du Vermont a levé 1,8 million de dollars "en cinq jours pour des organisations caritatives" de cet État rural du nord-est des États-Unis, à travers les ventes des produits le montrant "avec ses moufles" au jour de l'investiture du nouveau président démocrate, le 20 janvier, explique un communiqué.

T-shirts, pulls et autres produis dérivés ont été mis en vente sur son site le 21 janvier au soir et les stocks ont été épuisés en trente minutes. De nouveaux produits ajoutés ce week-end avaient tous été vendus dès lundi matin, précise ce communiqué.

Sanders et le photographe "impressionnés" par les détournements des internautes

"Jane [son épouse] et moi sommes impressionnés par la créativité montrée par tant de gens (...) et nous sommes ravis d'aider les habitants du Vermont dans le besoin", a-t-il écrit dans un communiqué. "Mais même cette somme ne pourra pas remplacer l'action du Congrès et je ferai ce que je pourrai à Washington pour m'assurer que les travailleurs du Vermont et à travers le pays obtiennent le soutien dont ils ont besoin au cœur de la pire crise que nous ayons traversée depuis la Grande Dépression", a ajouté le sénateur, socialiste auto-proclamé.

Getty Images, l'agence qui distribue les photos de l'AFP aux États-Unis, "fera dons des revenus" tirés de l'accord de merchandising à l'organisation caritative Meals on Wheels, indique le communiqué. De son côté, le photographe Brendan Smialowski juge "impressionnante" l'évolution de cette image "et toutes ses déclinaisons".

"Lorsque j'ai pris cette photo, j'ai trouvé que c'était un bon moment, qui valait quelques clichés", a-t-il confié mercredi à l'AFP. "Bien que je ne m'attende, et ne cherche jamais, à ce que mon travail devienne viral ou se convertisse en mèmes", ces montages humoristiques, "cela ne me surprend pas dans le sens où internet, et les réseaux sociaux, sont imprévisibles", a-t-il ajouté. "Internet ressemble à un animal sauvage, difficile à anticiper et dur à dompter."

Très amusé par son mème, et très sollicité par les médias, Bernie Sanders a posté sur Twitter, le 23 janvier dernier, une brève interview dans laquelle il expliquait son étonnement d'être devenu "le mème du jour", selon les mots du journaliste : "Je ne m'y attendais pas du tout, j'étais juste assis là-bas à tenter de me réchauffer, et de rester attentif à ce qui se passait."


Un dernier détournement, pour le plaisir...





Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.