A New York, une femme donne rendez-vous à une centaine d'hommes sur Tinder et organise une compétition

Natasha Aponte a piégé ses prétendants en organisant un rendez-vous collectif sur une place à Manhattan. Derrière cette étrange idée se cache une performance qui doit faire l'objet d'une vidéo.

La place Union Square à New York (Etats-Unis), le 15 juillet 2018.
La place Union Square à New York (Etats-Unis), le 15 juillet 2018. (NOLAN TROWE / REUTERS)

Natasha Aponte a vu les choses en grand. Cette mannequin a donné rendez-vous, dimanche 19 août, à plus d'une centaine d'hommes en même temps sur la place Union Square de New-York, aux Etats-Unis. Comme le raconte longuement le New York Times, les prétendants de la jeune femme ont tous été piégés, selon une méthode qui apparaît similaire au fil des témoignages.

Amir Pleasants, un habitant du New Jersey âgé de 21 ans, raconte ainsi au quotidien avoir "matché" sur Tinder avec Natasha Aponte dans le courant du mois de juin. Il échange quelques messages avec elle, mais le contact est soudainement rompu. A sa grande surprise, elle revient vers lui il y a une semaine et lui propose un premier rendez-vous à Union Square, en plein cœur de l'île de Manhattan. Si certains hommes ne tombent pas dans le piège, Amir se laisse tenter.

Le top model explique que l'un de ses amis D.J. se produit sur cette place et qu'elle souhaite prendre un verre dans le quartier après le "set". "Je suis tellement excité, cela semble trop beau pour être vrai. Vous êtes absolument magnifique", lui répond Amir, sans masquer son impatience. ll se rend sur place le dimanche et découvre qu'il y a 150 à 200 personnes sur les lieux du rendez-vous.

Tout le monde se regarde en essayant de comprendre la situation.Amir Pleasantsau "New York Times"

Concours de pompes et entretien de motivation

Comme promis, il y avait un D.J. sur place, mais Natasha Aponte était introuvable. Certains hommes reçoivent des messages d'excuses pour le retard. A la fin de la prestation du D.J., Natasha Aponte apparaît sur scène dans une robe noire et révèle la supercherie : "J'ai une confession à faire. Tout le monde a été amené ici pour un rendez-vous avec moi." 

Elle explique qu'elle souhaite organiser un concours pour ses prétendants et que le gagnant aura droit à un rendez-vous galant avec elle. Dans ce qui ressemble plus à un spectacle qu'à un rendez-vous Tinder, elle commence par disqualifier les hommes qui mesurent moins de 5 pieds et 10 pouces (environ 1,78 mètre), ceux qui s'appellent Jimmy car elle déteste ce prénom et ceux qui ont été quittés lors de leur dernière relation.

La sélection initiale passée, Natasha Aponte réclame trente pompes aux hommes encore en lice puis leur demande de se battre avant de donner à chacun environ une minute pour exprimer ses motivations pour sortir avec elle. Plusieurs prétendants abandonnent en cours de route, mais les témoins assurent qu'un homme, dont l'identité n'est pas connue, a fini par gagner le concours.

Une vidéo en préparation

Natasha Aponte n'a pas organisé ce concours pour le simple plaisir de faire souffrir ses prétendants. Il s'agissait en réalité d'une opération nommée The Tinder Trap (littéralement "le piège Tinder") pour dénoncer "la froideur et l'aspect technologique des relations d'aujourd'hui",  selon le vidéaste Rob Bliss, qui a diffusé une vidéo jeudi 23 août pour expliquer sa démarche et celle de Natasha Aponte.

L'initiative de Natasha Aponte ne lui a en tout cas pas fait gagner que des amis. Elle a déclenché une vague de colère de la part de ceux qui ont été dupés. Des chants obscènes ont notamment été entendus pendant la compétition. "Il y avait des gars avec des fleurs et des lettres, tout excités de la rencontrer. Leurs visages étaient si tristes quand elle a annoncé la vérité", explique un commentateur au New York Times. Dans la journée de dimanche, Natasha Aponte a même été contrainte de passer son compte Instagram en privé pour échapper aux dizaines de commentaires négatifs.