Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Une du "Point" sur Erdogan : "On a reçu des menaces de mort", déplore le directeur de la publication du magazine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Des menaces de mort reçues par Le Point
Article rédigé par
France Télévisions

L'hebdomadaire se dit victime d'une campagne de "harcèlement" contre son dernier numéro, dont la une présente le président turc comme un "dictateur".

"On a reçu des menaces de mort (...), c'est : 'une balle dans la tête si tu continues à critiquer Erdogan', des phrases comme ça, c'est assez chaud et sérieux", a révélé, mardi 29 mai, sur le plateau de "C à vous", Étienne Gernelle, le directeur de la publication du Point. Le magazine se dit victime d'une campagne de "harcèlement" contre son dernier numérodont la une présentant le président turc Erdogan comme un "dictateur" a fait l'objet de menaces dans le sud de la France. 

Étienne Grenelle a assuré que "quelques kiosques" avaient également été menacés, "un au Pontet (Vaucluse), un à Valence (Drôme) où les affiches ont été arrachées". "Il y a un kiosque à Lyon où le kiosquier a reçu un coup de fil de quelqu'un qui lui a dit : 'on va faire sauter ton kiosque'", a-t-il poursuivi, avant de marteler : "lls n'ont pas à avoir peur. On est en France, dans un pays où la liberté de la presse est garantie, un kiosquier n'a pas à avoir peur parce qu'il y a une affiche sur son kiosque." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Turquie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.