Turquie : la une du "Point" fait polémique

Au Pontet, dans le Vaucluse, des membres de la communauté turque ont exigé le retrait d'une couverture du magazine "Le Point" affichée sur un kiosque. Le président Erdoğan y apparaît avec, comme titre, "Le dictateur".

Voir la vidéo
FRANCE 2

En qualifiant le président turc de "dictateur", la une du magazine Le Point fait polémique. En France, cela rentre dans le cadre de la liberté d'expression, le droit à la critique. En Turquie, c'est une insulte qui peut conduire les journalistes en prison. Cette différence a provoqué un incident au Pontet (Vaucluse). Sur une vidéo, devant un kiosque à journaux, un petit groupe de ressortissants turcs exige le retrait de l'affiche de promotion de cette édition. Sous la pression, le responsable de l'affichage a cédé à la demande. C'est une victoire symbolique pour ces sympathisants du président turc.

Mobilisation des pro-Erdoğan en vue de sa réélection

Alertée, la mairie FN de la commune exige le réaffichage immédiat du magazine, opéré avec la surveillance de policiers municipaux pour éviter tout nouvel incident. "Si on commence à reculer devant l'intimidation, devant les menaces, pour une affiche, demain on reculera pour des tas de choses. Pour des droits que nous avons, pour des libertés", déclare Xavier Magnin, directeur de cabinet du maire FN du Pontet. La rédaction du Point dénonce une semaine de harcèlement, d'insultes et d'injures de la part des médias officiels turcs et des sympathisants en France d'Erdoğan. Une pression organisée alors que le président turc fait campagne pour sa réélection le 24 juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n\'ont pas plus à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d\'Avignon, ils sont allés jusqu\'à faire pression sur un employé chargé de l\'affichage.
La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n'ont pas plus à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d'Avignon, ils sont allés jusqu'à faire pression sur un employé chargé de l'affichage. (France 2)