VIDEO. Vaucluse : des militants pro-Erdogan s'en prennent à la une du "Point"

La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n'ont pas plu à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d'Avignon, ils sont allés jusqu'à faire pression sur un employé chargé de l'affichage.

Voir la vidéo
France 2

En qualifiant le président turc de dictateur, la une du magazine Le Point fait polémique. Ce n'est pas du tout du goût de certains soutiens de Recep Erdoğan en France. Sur une vidéo tournée au Pontet (Vaucluse), un petit groupe de ressortissants turcs exigent le retrait de l'affiche de promotion de cette édition. Sous la pression, le responsable de l'affichage a cédé à la demande. C'est une victoire symbolique pour ces sympathisants du président turc.

Un réseau pro-Erdoğan hors des frontières de la Turquie

Alertée, la mairie FN de la commune exige le réaffichage immédiat du magazine qui est opéré sur la surveillance de policiers municipaux pour éviter tout nouvel incident. "Si on commence à reculer devant l'intimidation, devant les menaces, pour une affiche, demain on reculera pour des tas de choses. Pour des droits que nous avons, pour des libertés", déclare Xavier Magnin, directeur de cabinet du maire FN du Pontet. L'affaire illustre la force du réseau pro-Erdoğan hors des frontières de la Turquie. Dans ce pays, la presse d'opposition est complètement muselée aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n\'ont pas plus à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d\'Avignon, ils sont allés jusqu\'à faire pression sur un employé chargé de l\'affichage.
La dernière une du magazine Le Point fait polémique. Erdoğan y est désigné comme un dictateur, des propos qui n'ont pas plus à des membres de la communauté turque en France. Au Pontet (Vaucluse), près d'Avignon, ils sont allés jusqu'à faire pression sur un employé chargé de l'affichage. (France 2)