Attentat à Istanbul : la marque de l'État islamique ?

En direct d'Istanbul, Hakim Abdelkhalek fait le point sur la situation.

France 2

Toujours aucune revendication moins de 24 heures après le triple attentat suicide à l'aéroport d'Istanbul (Turquie), qui a coûté la vie à 41 personnes. Les autorités turques et les experts désignent néanmoins le groupe État islamique. Tout d'abord, la méthode fait penser à celle de Daech : des terroristes qui arrivent et qui tirent sur la foule, et qui se font exploser de manière quasi simultanée. Ensuite, la cible : l'aéroport Atatürk, l'un des plus importants du monde, le 11e. "C'est donc une cible touristique et économique de premier plan qui a été visée", explique Hakim Abdelkhalek.

Des attaques jamais revendiquées en Turquie

Mais également le choix du pays laisse penser à l'État islamique, puisque "la Turquie est maintenant membre de la coalition qui frappe régulièrement l'État islamique en Syrie", ajoute le journaliste de France 2 en direct d'Istanbul. Pour l'heure l'EI n'a pas revendiqué l'attentat, "mais attention, ils ne revendiquent jamais les attentats qui lui sont attribués en Turquie", conclut Hakim Abdelkhalek.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier devant l\'entrée de l\'aéroport international d\'Istanbul, le 29 juin 2016.
Un policier devant l'entrée de l'aéroport international d'Istanbul, le 29 juin 2016. (MURAD SEZER / REUTERS)