Royaume-Uni : un nouveau dispositif pour lutter contre le terrorisme

En direct de Londres, Loïc de la Mornais revient sur l'interdiction de sortie du territoire pour les candidats au jihad.

FRANCE 2

Ce dispositif d'interdiction de sortie du territoire a déjà été voté en Grande-Bretagne. Les autorités s'apprêtent même à durcir le dispositif. "Il y a ici la même chose qu'en France. Il y a d'abord la déchéance de nationalité, la confiscation de passeports (...) qui est entrée en vigueur ce mois-ci, mais il y a quelque chose de tout à fait nouveau, d'inédit, peut-être même de révolutionnaire. Dans les semaines ou les mois qui viennent, une nouvelle loi anti-terroriste devrait être votée. Elle empêche des citoyens britanniques de revenir au pays pour une durée renouvelable de deux ans environ. C'est une manière de contourner la déchéance de nationalité", rapporte Loïc de la Mornais.

"Il devra faire demi-tour"

"Un jihadiste britannique qui combat en Syrie et qui veut revenir au Royaume-Uni, et qui passe par la Turquie, à son arrivée à l'aéroport de Londres, on va lui dire qu'il n'est pas autorisé à rentrer chez lui. Il devra repartir vers la Turquie. Ce sera la même chose pour les trains et les bateaux. C'est aussi facilité par le fait que le Royaume-Uni ne fait pas partie de l'espace Schengen, et que le Royaume-Uni est une île", conclut le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT