VIDEO. Prison : quel statut pour les terroristes en prison ?

Salah Abdeslam est placé dans une cellule à l'isolement total, et soumis en permanence à un système de vidéosurveillance.

France 2

Faut-il installer un régime de détention particulier pour tous les détenus impliqués dans des affaires de terrorisme, à l'image de ce que connaît Salah Abdeslam à Fleury-Mérogis (Essonne) ? Le seul survivant des attaques terroristes du 13 novembre est placé dans une cellule à l'isolement total, et soumis en permanence à un système de vidéosurveillance.

31 000 téléphones saisis en 2015

Ce régime a un coût important : jusqu'à 20 surveillants mobilisés par détenu. Par ailleurs, le placement à l'isolement est régi par la loi. Décidé par les juges ou le chef de la prison, il est valable pour trois mois, renouvelable jusqu'à deux années maximum, sauf à titre exceptionnel.

Pour les détenus non soumis à l'isolement, il est très simple de se procurer un téléphone portable. Et depuis 2009, les fouilles corporelles systématiques ont été interdites. Au total, 31 000 téléphones portables ont été saisis en 2015 dans les prisons françaises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue générale de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), le 29 octobre 2015. 
Vue générale de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), le 29 octobre 2015.  (ERIC FEFERBERG / AFP)