Lutte contre le terrorisme : un plan pour faire travailler en synergie les unités d'élite

Bernard Cazeneuve a dévoilé ce mardi un nouveau plan de coordination des unités d'élite pour faire face au risque d'attentat. France 2 revient sur ce plan.

France 2

C'est un plan qui veut coordonner le travail des unités d'élite du Raid, de la BRI et du GIGN. Ce mardi, Bernard Cazeneuve a dévoilé ce mardi un nouveau plan de coordination des unités d'élite. Le journaliste Clément Le Goff fait le point. "Après les attentats de novembre, un certain nombre de défaillances avaient été relevées. Deux exemples : d'abord au Bataclan, les hommes de la BRI avaient été les premiers à intervenir avant le Raid mais ce soir-là des hommes du GIGN étaient présents tout près, caserne des Celestins, et n'ont jamais eu l'ordre d'intervenir. Même chose, pendant l'assaut de Saint-Denis. Les explosifs disposés par le Raid sur la porte de l'appartement n'ont pas fonctionné et au GIGN, certaines voix se sont élevées, car les explosifs c'est leur spécialité et bien à l'avenir, ils devront travailler tous ensemble", détaille le journaliste.

Intervenir vite

Travailler ensemble et plus vite. L'idée de ce nouveau plan, pouvoir faire intervenir les unités délites rapidement de n'importe quel point du territoire. "Bernard Cazeneuve veut que tous les points du territoire puissent être couverts, et on le sait, c'est durant les premières minutes que les terroristes font le plus de victimes", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un stagiaire du GIGN sur la base d\'entraînement d\'Etampes (Essonne), le 10 janvier 2011.
Un stagiaire du GIGN sur la base d'entraînement d'Etampes (Essonne), le 10 janvier 2011. (FRED DUFOUR / AFP)