École : le gouvernement présente son plan contre la radicalisation

Le gouvernement a présenté vendredi 23 février son plan de lutte contre la radicalisation à l'école dans un lycée professionnel du nord de la France. Le phénomène touche de plus en plus de jeunes. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le gouvernement a choisi un lycée professionnel du nord de la France pour lancer son offensive contre la radicalisation à l'école. Le phénomène touche de plus en plus de jeunes. En 2015, une enseignante s'est ainsi retrouvée face à face avec un lycéen armé d'un couteau de boucher. "Il lève son gros blouson noir pour faire découvrir une arme qu'il porte à la ceinture", raconte-t-elle. Interpellé, l'adolescent explique qu'il voulait ensuite foncer en voiture sur un commissariat et mourir en martyr.

Des formations renforcées

Selon les dernières données disponibles, 1 848 jeunes ont été signalés pour une possible radicalisation et une dizaine d'enseignants ont été suspendus. Face à ce phénomène, 150 000 professeurs ont suivi une formation pour repérer des comportements suspects. Le gouvernement souhaite aujourd'hui renforcer ces formations. Les chefs d'établissements pourront également faire appel à des équipes dédiées au phénomène de radicalisation. Le gouvernement annonce aussi un meilleur contrôle des établissements hors contrat, confié à des inspecteurs académiques spécialisés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens débutent une épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2010, au lycée La Fontaine, à Paris.
Des lycéens débutent une épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2010, au lycée La Fontaine, à Paris. (OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP)