Attaque en Côte d'Ivoire : au moins une victime française

Ce dimanche 13 mars, une fusillade a éclaté dans la station balnéaire de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire. On dénombre au moins 11 morts.

France 3

François Hollande vient de l'annoncer. Il y a au moins une victime française après la fusillade qui a eu lieu dans la station balnéaire de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire. "Le président français n'a pas donné de précisions. Pour l'instant, tout ce que l'on sait, c'est qu'il y aurait plusieurs Européens parmi les victimes", souligne la journaliste Elisabeth de Pourquery. 

Cellule de crise

La zone de Grand-Bassam est une zone très fréquentée par les Européens. "Ce sont des hôtels qui ont été visés, majoritairement occupés par des touristes. Les autorités ivoiriennes n'ont pour l'instant pas donné un bilan plus précis des victimes, mais l'ambassade de France à Abidjan a mis en place une cellule de crise et un numéro vert", rapporte la journaliste. Ce dimanche soir, le président de la République dénonce "un lâche attentat" et affirme que la Franceapporte tout son soutien pour retrouver les agresseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat ivoirien réconforte un enfant après l\'attaque contre trois hôtels dans la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d\'Ivoire), le 13 mars 2016.
Un soldat ivoirien réconforte un enfant après l'attaque contre trois hôtels dans la station balnéaire de Grand-Bassam (Côte d'Ivoire), le 13 mars 2016. (JOE PENNEY / REUTERS)