Vidéo Jeudi, 3h48 du matin, Poutine s'adresse à la nation russe : retour sur la nuit où tout a basculé pour l'Ukraine

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : la nuit où tout a basculé
France 2
Article rédigé par
C.Le Goff, M.Le Rue, @RevelateursTV - France 2
France Télévisions

Au même moment, jeudi, le Conseil de sécurité de l'ONU espérait encore garantir la paix, en vain.

A 3h48, jeudi 24 février, la télévision russe interrompt ses programmes : Vladimir Poutine déclare la guerre à l'Ukraine. "Toute la responsabilité d'un possible bain de sang sera intégralement sur la conscience du régime ukrainien", déclare l'autocrate russe. Au même moment, à New York (Etats-Unis), le Conseil de sécurité de l'ONU espère encore garantir la paix, en vain. L'ambassadeur ukrainien s'adresse ensuite à son homologue russe, déclarant : "Il n'y a pas de purgatoire pour les criminels de guerre."    

La guerre de retour en Europe  

A 4h30, le bruit des bombes déchire la nuit ukrainienne. Les premières explosions ont lieu dans l'Est, puis 15 minutes plus tard, des chars franchissent la frontière biélorusse, au Nord, puis des camions militaires au Sud, depuis la Crimée.

>> Conflit Russie-Ukraine : retour en images sur une journée d'offensive russe filmée par les Ukrainiens

Le président ukrainien s'adresse alors à son peuple, via les réseaux sociaux. "Nous sommes forts, nous sommes prêts et nous allons vaincre", dit Volodymyr Zelensky. Dans la capitale, la sirène retentit, tandis qu'à l'Ouest, un missile s'écrase sur un aéroport, à seulement 150 km de la Pologne. Quand le jour se lève sur l'Ukraine, un climat de guerre est de retour en Europe. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.