Cet article date de plus de trois ans.

Ex-espion russe empoisonné : réélu, Poutine tient tête à l'UE

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Ex-espion russe empoisonné : réélu, Poutine tient tête à l'UE
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La réélection de Vladimir Poutine en Russie n'a pas suscité l'enthousiasme dans l'UE. Emmanuel Macron a réagi par communiqué ce lundi 19 mars. Sa victoire a été célébrée par ses partisans à Moscou.

À peine réélu au Kremlin, Vladimir Poutine répond aux accusations des Britanniques qui le soupçonnent d'être derrière l'empoisonnement de l'ancien espion russe, Sergueï Skripal, début mars en Angleterre. Si les Russes applaudissent, les Occidentaux traînent des pieds pour le féliciter. Emmanuel Macron met en garde la Russie ce lundi sur le contrôle de son arsenal chimique.

Des preuves ou des excuses

Selon les Britanniques, Sergueï Skripal et sa fille ont été empoisonnés avec un agent innervant développé par la Russie et que Moscou est censé avoir détruit. Thèse soutenue par les chancelleries européennes réunies ce lundi à Bruxelles. Moins ferme que ses homologues, Angela Merkel a félicité le président russe tout en évoquant les différences d'opinions entre leurs deux pays. En réponse à la fermeté de l'UE, les Russes font bloc derrière leur président. Dans les rues de Moscou, c'est jour de fête pour célébrer le héros Poutine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.