Espionnage : les premiers mots de Loulia Skripal

En mars 2018, l’ancien espion russe Serguei Skripal et sa fille, Loulia, étaient la cible d’un empoisonnement. Plus de deux mois plus tard, cette dernière se confie.

Voir la vidéo
FRANCE 3

La jeune femme affiche un léger sourire mais Loulia Skripal revient de loin. La jeune femme a été empoisonnée comme son père Serguei Skripal. Plus de deux mois après, elle porte encore les traces des multiples interventions pratiquées pour lui sauver la vie. "Je suis sortie de l'hôpital le 9 avril mais mon traitement continue. Ma vie a été bouleversée. J'essaie d'accepter les changements dévastateurs qui m'ont été imposés physiquement et émotionnellement", confie Loulia Skripal.

Serguei Skripal est encore très faible

Le 4 mars dernier, Serguei Skripal, et sa fille marchent tranquillement dans les rues de Salisbury (Royaume-Uni). Quelques heures plus tard, ils sont retrouvés inconscients sur un banc dans un square. Très vite, la police établit qu'ils ont été victimes d'un empoisonnement avec un agent neurotoxique. Moscou fait aussitôt figure d’accusé. Une crise politique éclate, la plus grave depuis la fin de la guerre froide, avec des dizaines d’expulsions croisées de diplomates. La semaine dernière, Serguei Skripal est sorti de l’hôpital. Il serait encore très faible.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Ioulia Skripal, fille de l\'ex-espion russe empoisonné, mercredi 23 mai 2018 à Londres (Royaume-Uni).
Ioulia Skripal, fille de l'ex-espion russe empoisonné, mercredi 23 mai 2018 à Londres (Royaume-Uni). (DYLAN MARTINEZ / REUTERS)